3615 ULLudullA

Mais pourquoi avons-nous choisit de se déplacer en bus??!! Si on avait mieux prévu notre coup, on aurait inclus des billets d’avion pour traverser l’Australie dans notre billet tour du monde… Ce pays est tellement vaste et les sièges de ses bus tellement inconfortables…
On arrive à Ulludulla après 14h de route que nous  avons occupé grâce aux 3 premiers épisodes de la guerre des étoiles et à quelques heures de sommeil (pas plus de 20min dans la même position car les fourmis s’emparaient si vite de nos corps qu’il fallait tout le temps changer).

Bref il est 6h du mat, le soleil se lève et par miracle il y a un café d’ouvert au village. Après 3 mugs de café noir, nos cerveaux commencent à être irrigués et nos corps à se mouver normalement. On est prêt pour partir à l’autre bout de la ville chercher notre backpackers mais celui ci se révèle fermé… Un motel un peu plus loin nous ouvre ses portes et on se jette sur le lit pour finir ou plutôt commencer notre nuit.

Mais un temps superbe se dessine dehors alors on se dit qu’on dormira aussi bien à la plage… Après quelques km on l’aperçoit enfin et on s’abandonne sur le sable chaud. Des cris d’enfant nous sortent de notre état de léthargie avancé. Si on ne les étrangle pas c’est qu’on découvre vite l’origine de leur hurlement : 2 dauphins se sont mêlés à leur body board pour prendre les vagues avec eux… Après ce magnifique spectacle on retourne à notre activité pour le reste de la journée.


Requinqués par une bonne nuit au motel, on retourne au backpack qui est cette fois ouvert et on troque notre jolie chambre contre les habituels dortoirs mais on reçoit en contrepartie 2 bodyboard et 30$ d’économie… Enfin on peut affronter les vagues avec autre chose que nos simples bras, on se fait former par 2 jeunes Aussie d’une dizaine d’année aux techniques du body. Après quelques claques on arrive à prendre les vagues et même si ça n’est pas aussi cooool que le surf on s’éclate bien.


Après s’être épuisés contre les waves, on se rend de l’autre côté de la ville pour découvrir une autre plage où l’on se retrouve tous les 2 face à nos bouquins et l’océan (on a enfin trouvé des livres en Français qu’on dévore depuis quelques jours).
En rentrant on rencontre une bande de jeunes australiens complément fêlés qui nous invitent à goûter leur mixture (du vin blanc et du jus de mange) sacrilège… On va acheter quelque chose de buvable et on les rejoint sur la plage. Leurs phrases sont toutes ponctuées de « Mother Fucker » et « Fucking Bitch », ils veulent qu’on leur apprennent des insultes en français et ils se mettent à incendier le mec de la sécurité à coup de « Ta guooole fils de pouuuute » heureusement il ne les comprend pas… On se prend de sacrés fous rire à les voir s’égosiller, ça finit par un combat entre Nico et Cody l’un hurle « Tais toi » l’autre « Shut up » mais dans leur langue inversée… On a bien rigolé !

C’est un backpack vide, rien que pour nous qu’on retrouve en rentrant de cette soirée agitée, 4 douches, une grande cuisine et un super living room un vrai bonheur !

Publicités

3 réflexions sur “3615 ULLudullA

  1. Magnifiques photos les enfants !!! Mais le top, c’ est quand même NICO en pleine posture zen !!! Mais c’ est que l’ Australie lui profite à ce NICO, il va visiter des plantations de TEA-TREE et il s’ initie au yoga… Sa belle-maman est fière de lui !!!

  2. Salut mes loulous!!
    c’est encore une fois la belle vie pour vous bande de veinards,
    C’est pas bientôt fini ce Bonheur!!!non mais!!
    Non sans rire j’adore vos photos, elles sont belles et limite on croirait que se sont des photos des catalogues de voyage.
    Nico elle tue la photo ou tu prend la posture d’un moine ou bouda je sais plus trop, quand tu dis que tu es plus relax, plus détendu et libéré d’un stress ou tout simplement en osmose avec toi meme, ben cette photo décrit parfaitement ton état d’être du moment: ZEN Man’ Cool Man’ Relax Max’.
    je suis super fier de toi de vous on dirait que tu a enfin trouver ta vitesse de croisière et que finallement tu avais raison il te fallait un déclic votre voyage vous correspond complétement.bravo mes loulous vous faites rêver!!
    Mes loulous l’Argentina se profile a l’horizon et vous allez vous régaler des yeux et des papilles.
    je voulais vous dire qu’en Argentine ils parlent vite et mettent des « ché » dans toutes les phrases ne vous en faites pas et
    « VIVA ARENTINA »
    t’inquiet la fiesta on la fera promis mon poto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s